e-commerce

E-commerce : la seconde main au premier plan

Non classé

Stimulé par une évolution des habitudes de consommation ces dernières années, le marché de la seconde main est en plein essor sur internet

Un œil sur l’empreinte écologique liée à l’industrie, prix prohibitifs du neuf, plaisir de chiner, nombreux sont les déclencheurs qui incitent les consommateurs à se tourner vers cette économie de l’occasion. 

Avec Selency (spécialiste du mobilier et des arts décoratifs) ou Vinted (spécialisé dans les vêtements), des sites E-commerces de seconde main rencontrent un succès considérable en proposant un parcours d’achat et des garanties de sécurité similaires aux boutiques en ligne classiques. 

Un marché en forte croissance

Plus à l’aise avec internet et peut-être plus convaincus par ce modèle, les jeunes consommateurs constituent des ambassadeurs importants de cette économie en ligne. À noter, d’ailleurs, que les moins de 35 ans représenteraient  47% de l’activité du site Vinted

Un comportement des consommateurs scruté à la loupe par les grandes enseignes qui voient dans ce mode de consommation alternatif un manque à gagner. À lui seul, le secteur du vêtement de seconde main aurait représenté un milliard d’euros en France sur l’année 2018, selon la Fédération du prêt-à-porter féminin. 

Dans une société où l’opinion est de plus en plus avertie, voire militante sur les sujets économiques et environnementaux, les pouvoirs publics mènent également des réflexions, notamment en France avec la loi contre le gaspillage et économie circulaire.

Ces habitudes semblent ancrées et présagent de la multiplication dans les années à venir de sites E-commerce dédiés à l’occasion. Affaire à suivre !

Crédits photo Rupixen – Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *