coiffeur

V’la les cousins Machin !

Les yeux dans le mieux

Alors que le printemps commence, on attaque la troisième semaine de confinement. Entre le besoin d’espace, l’angoisse devant la progression du virus et l’attente de savoir quand nous pourrons reprendre une vie plus normale, on vit des heures pour le moins déstabilisantes.

Pour tenir tenir le cap, j’ai vu passer quelques conseils utiles. Le premier est d’avoir en tête les raisons de ce confinement : c’est un effort commun pour se protéger et protéger les autres.

Imaginer la fin du tunnel est aussi une manière de moins subir le présent. Alors, pour vous aider dans ce travail, voici une photo de nous, après plusieurs semaines de confinement. Cela vous aidera à nous reconnaître, quand nous auront le plaisir de nous revoir !

Et à défaut d’avoir accès à un salon de coiffure, voici en bonus un accès à une coupe de cheveux virtuelle (un classique de la prise de son en binaural). À écouter avec un casque sur les deux oreilles !

Hopare arty

Coloriage arty avec Hopare !

Je pense, donc je suis (confiné)

Chez Mediacrossing, on est toujours arty-farty !

Après l’intervention magistrale d’Hopare, street artist / plasticien de renommée mondiale, sur nos locaux du BT6 aux Terres-Neuves de Bègles, retrouvez une superbe collection de dessins à imprimer et à colorier ! L’occasion d’admirer les visages de toutes origines et de méditer sur la notion d’universalité !

Hobby traditionnellement lié à l’enfance, le coloriage a montré ses vertus en matière de détente et de relaxation pour les adultes : une sorte de thérapie par l’art !

Ouvert à tout le monde et avec peu de moyens matériels, cette activité nécessite du temps (on en manque pas : – ) ), du calme et de la concentration

À vos crayons et bon coloriage !

Lien pour télécharger les images : https://www.behance.net/gallery/93900031/Coloring-1

LOFI

Lo-fi pour « chiller »

L’oreille vagabonde

Lo-fi c’est quoi ? L’abréviation de « Low-fidelity », « Basse fidélité ». Sous ce terme un peu barbare se cache un style musical apprécié des étudiants pour travailler et se concentrer dans une atmosphère zen et réconfortante.

Plongez-vous dans une ambiance vinyle rétro jazzy aux percussions lentes et étouffées, accompagnées de synthés crépusculaires et samples audios abîmés qui tournent en boucle…

On peut le trouver sous plusieurs nom et déclinaisons: “lo-fi hip-hop”, “lo-fi chill” ou encore “lo-fi study” qui porte bien son nom. Mais si vous n’arrivez pas à imaginer à quoi ça ressemble, le mieux est encore d’écouter par vous-même :

 

Et rassurez vous si vous n’avez pas Spotify une page Youtube suffit :

réduire nos déchets

Le recyclage en cuisine

Le plat du jour

Pendant le confinement, je limite mes sorties au réapprovisionnement de mon frigo. Dans le même temps, j’essaie d’innover en cuisine. Les pâtes, c’est sympa, mais on s’en lasse.

Ces jours-ci, j’ai donc décidé de tirer le meilleur d’une botte de poireaux. Après avoir cuisiné la partie blanche de mes poireaux (une tarte poireaux-chèvre pour ceux que ça intéresse), je me suis demandé comment utiliser les verts.

Plutôt que de les jeter, j’ai fait quelques recherches sur internet. J’y ai découvert une multitude d’articles/blogs et conseils pour savoir ce qu’on pouvait faire avec nos déchets alimentaires.

Et le résultat, c’est une savoureuse soupe aux verts de poireaux ! Sympa les déchets, non ?

tenue confinement

Pas de visioconférence au planning ?

Télétravail from the bathroom

Aujourd’hui, et depuis 10 jours maintenant, je peux le dire : le pyjama a fait son entrée dans le monde de l’entreprise !

Le télétravail est l’occasion de tester toutes ces petites choses qu’on ne pourrait pas faire habituellement, c’est-à-dire rester en pyjama toute la matinée.

L’avantage c’est que je n’ai plus besoin de choisir une tenue pendant des heures chaque matin ! Alors évidemment, le pyjama licorne est valable uniquement si personne ne me contacte par Skype. Dans ce cas, je peux toujours prétendre que ma webcam est en panne.

Je peux aussi assumer mon envie de travailler dans des conditions « cosy », dans des circonstances par ailleurs difficiles. Si ça se trouve, mon interlocuteur travaille en pyjama Spiderman … qui sait ?

Et vous, quelle est votre tenue préférée pour le télétravail en confinement ?

lautreboutdufil

À l’autre bout du fil

Je pense, donc je suis (confiné)

Confinement oblige, on ne peut plus serrer dans nos bras un paquet de gens que l’on aime ! C’est sans doute l’une des contraintes les plus difficiles à vivre.

Si on prend un peu de recul, on a tous des gens que l’on apprécie avec lesquels on a un peu perdu le lien. La faute à « pas le temps » ou à « je le ferai demain ». Pour un rire partagé, c’est peut-être la période la plus propice pour décrocher son téléphone ou pour envoyer son petit message sympa !

Cette période nous invite à rester solidaires et à échanger. Échanger sur nos quotidiens de nouveaux sédentaires, pour se rassurer, pour s’encourager. C’est aussi l’occasion d’échanger sur des sujets qui nous tiennent à cœur et qui nous éloignent, un instant, de ce climat inédit. De la pluie et du beau temps ça fonctionne aussi !

Je vous laisse j’ai un coup de fil à passer

Ré-inventer notre quotidien alimentaire

Du producteur local au consommateur !

Le plat du jour

Et si vous vous tourniez vers les producteurs locaux ? En cette période de crise, de nombreuses activités économiques sont perturbées. Les producteurs et les artisans de l’agroalimentaire font évidemment partie des professions touchées, encore plus depuis la fermeture des marchés.

Si vous êtes, comme nous, attachés au bien manger et à une agriculture de proximité, vous avez envie de les soutenir. Comment ? En mangeant leurs produits de qualité !

La Région Nouvelle-Aquitaine lance une plateforme de mise en relation entre producteurs, artisans, commerces et consommateurs. On vous en dit plus dans 48 heures.

D’ici là, vous pouvez chercher sur internet les producteurs et artisans qui pratiquent la vente directe autour de chez vous. Si vous êtes sur Bordeaux Métropole, vous trouverez peut-être votre bonheur sur le plan du « manger local ».

En période de crise, il faut se recentrer sur les fondamentaux : le goût, le ventre, la joie des papilles ! Bon app !

reproduire un rythme scolaire

Garder le rythme scolaire !

Télétravail from the bathroom

Être en confinement à la maison avec les enfants, ce n’est pas très facile, mais en étant en plus en télétravail, là c’est un vrai challenge !

Pour éviter d’aller vers la facilité d’une surconsommation d’écran, j’essaie d’organiser des journées en instaurant un rythme quasi-scolaire en alternant des moments d’activités éducatives (cahier d’exercices), des moments de jeux libres (Légo, lecture, coloriage…) et des activités sportives (jeux de parcours, courses chronométrées, gammes type montées de genoux, pas chassés…).

Bon sur le papier c’est top, d’autant que les maîtresses de l’école nous envoient chaque semaine des exercices à imprimer, des idées de séances de gym & yoga, des conseils d’activités artistiques…

En réalité euh… il faut vraiment faire l’effort d’organiser un planning la veille, sinon ça tourne vite au vinaigre !

Et vous, comment faites-vous pour vous organiser ?

Western - confinement

Un western pour s’évader

Les yeux dans le mieux

Confined space vous livre chaque jour des astuces pour appréhender le confinement. Mais si un besoin d’évasion vous submerge et que la petite foulée du quartier ne rassasie pas ce sentiment.

Troquez, salon, balcon ou jardin (pour les plus chanceux) contre grands espaces, saloons et trains d’époque en visionnant un bon western.

Voyage dans l’espace et dans le temps, donc. C’est notamment l’occasion de vérifier que le génial Impitoyable avec Clint Eastwood n’a pas pris une ride.

Ce n’est qu’une proposition et libre à vous de choisir entre classiques du genre et westerns modernes. Il y en a pour tous les goûts et toutes les sensibilités.

Voici deux liens pour vous aiguiller, à vous de piocher :

Sélection de westerns modernes

Sélection de westerns classiques

culture entre les murs

La culture « entre les murs »

L’oreille vagabonde

Initialement, j’avais prévu d’aller à deux concerts fin mars. Évidemment, c’est tombé à l’eau. C’est un vrai coup dur pour le monde du spectacle : artistes, infrastructures et techniciens, etc. Mais en attendant des jours meilleurs, beaucoup des musiciens nous offrent des lives sur les différentes plateformes.

Pour ma part, j’écoute un musicien électronique, Marc Rebillet, sur Youtube, et je profite des lives de Flavia Coehlo sur Facebook. Je dois également citer Tryo qui a maintenu son concert à Bercy pour fêter ces 25 ans. Un concert à huis clos, certes, mais en direct sur YouTube. Un coup de cœur aussi pour la prestation solaire de Neil Young, disponible sur son site internet.

Et vous, pendant ce confinement, quels sont les musiciens qui vous mettent du baume au cœur ?