UGC-contenus

Marques : de l’intérêt de l’UGC

Non classé

Les consommateurs sont facilement convaincus par d’autres consommateurs, au point que cela devient un véritable enjeu pour les annonceurs, depuis quelques années déjà et de façon plus importante encore ces derniers mois. Cela implique que les marques prêtent attention à l’UGC (User Generated Content, pour Contenu Généré par l’Utilisateur).

Chaque consommateur a un avis à donner au sujet d’une marque ou d’un produit, un avis qui peut influencer d’autres consommateurs lorsqu’il est partagé. La majorité se contente de rédiger un commentaire, positif ou négatif, sur le site de la marque ; quelques-uns, qui font de l’influence leur métier, vont jusqu’à raconter leurs expériences sous la forme d’une publication sur Instagram ou d’une vidéo sur YouTube. Les contenus générés par les consommateurs, quelle que soit leur forme, sont des ressources pour les annonceurs et s’intègrent de plus en plus au sein des stratégies de communication.

Des exemples concrets

Il y a les annonceurs qui utilisent l’UGC comme fond de commerce. Tripadvisor, à l’instar de beaucoup d’autres acteurs du tourisme, met à l’honneur les opinions de consommateurs évaluant leurs dîners et leurs séjours pour permettre à d’autres de faire les meilleurs choix.

Et puis, il y a les annonceurs qui capitalisent sur l’UGC pour optimiser leur image de marque. Made.com, e-commerce de meubles et de décoration, consacre une page aux contenus de ses consommateurs et nourrit son site de photos mettant en scène (et en valeur !) ses produits.

Plus ambitieux, Lego a accompagné la sortie de son film, du projet « Kronkiwongi » pour lequel les enfants étaient invités à créer un objet insolite et à le présenter sur les réseaux sociaux. Belle réussite pour le projet « Kronkiwongi » ! Lego a rassemblé 27 millions de personnes et connu une hausse de 61% sur l’ensemble de ses réseaux sociaux.

De l’intérêt de soigner sa communauté

L’UGC, lorsqu’il est orienté en faveur de la marque, apparaît comme une idée efficace et économique pour communiquer. Ce principe permet de nourrir les outils d’une marque (site Internet, réseaux sociaux, etc.) et de renforcer en prime une stratégie de référencement naturel. Mais pas que ! L’UGC permet également de mieux connaître une audience : les réactions des consommateurs face aux actions d’une marque offrent toujours des clés de compréhension.

Crédits photos : John Schnobrich – Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *