pédagogie numérique

Bien comprendre la relation homme/machine

Non classé

Pendant le confinement, nous avons été nombreux à nous appuyer sur des outils numériques, pour continuer de travailler. Dans nos métiers du digital, il s’agissait de renforcer des habitudes déjà bien ancrées. Mais dans d’autres secteurs, le saut a été plus important.

C’est le cas de l’Éducation nationale, où les enseignants ont assuré une continuité pédagogique par le numérique. Si les professeurs avaient souvent l’habitude d’utiliser ce type de supports pour illustrer leurs cours, leur travail a radicalement changé.

L’école numérique est-elle donc l’avenir ? Quand on écoute les enseignants, il est frappant de constater qu’ils ont passé beaucoup de temps, individuellement, avec leurs élèves. Il les ont stimulé, mis en confiance et ont prêté attention à leur singularités. C’est par la qualité de la relation humaine que leurs élèves les plus fragiles n’ont pas décroché. Ils ont même fréquemment progressé.

Cela amène à dire que pour une utilisation intelligente du numérique, il faut savoir employer à bon escient les capacités de la machine et faire le meilleur usage de celles de l’être humain. C’est déjà ce que disait l’auteur de science-fiction Douglas Adams en 1996, devant la conférence des développeurs de Microsoft. Les deux doivent se compléter et non se substituer. Une idée à toujours garder dans un coin de sa tête, lorsqu’on développe un outil numérique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *