Digital et éco-conception

Non classé

Que celui qui n’a pas remarqué la montée des aspirations en matière de préservation de l’environnement, plante un arbre pour se faire pardonner ! Dans le digital, les acteurs se posent aussi de plus en plus la question de l’éco-conception, en particulier dans le design. Et c’est une très bonne chose.

Le monde de l’impression avait montré la voie, notamment avec des encres plus naturelles. Mais l’écoconception s’applique partout. Ainsi, la démarche dans le digital est généralement de concevoir une interface, qui limite l’utilisation d’éléments énergivores.

Des solutions sont déjà utilisées par les designers digitaux. Le « Dark Mode » par exemple, que nous voyons fleurir sur nos smartphones, suit cette logique en permettant de baisser l’intensité lumineuse de nos écrans et par la suite de réduire d’utilisation des chargeurs de téléphones.

Les interfaces minimalistes, où il ne faut que conserver le nécessaire, l’optimisation du code permettant un chargement plus rapide des pages web ou encore l’utilisation de vecteurs s’inscrivent dans le même mouvement.

Dans le domaine de l’éco-conception numérique, il y a encore tant à faire et à imaginer !

« Less is more ».

Crédits photo Green Chameleon – Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *