bien-etre-travail

C’est quoi le bien-être en entreprise ?

Retour vers le futur

C’est une certitude : il y aura un avant et un après COVID-19 dans l’organisation de l’entreprise. D’après une enquête menée en ligne par l’IFOP pour WITTYFIT et SIACI SAINT HONORE (webinar en replay), auprès d’un échantillon de 1000 personnes, 81% des salariés interrogés considèrent que le bien-être au travail est devenu un enjeu prioritaire.

Zoom sur 3 idées fortes à mettre en place en entreprise pour le bien-être de tous

  • Une organisation flexible

L’expérience COVID-19 a permis au plus grand nombre de découvrir et d’apprécier les nombreux avantages du télétravail : gain de temps, autonomie dans son travail, temps plus important passé avec ses proches, entre autres. Avant la pandémie, déjà, il était question pour certaines entreprises de proposer de travailler différemment.  Désormais, il s’agit de la préoccupation première des salariés qui, ayant changé leur rapport au travail, souhaitent mieux concilier leurs vies personnelles et professionnelles (50%), changer de rythme (41%) et faire davantage de télétravail (30%).

  • Un climat convivial

Le partage de moments qualifiés entre collègues renforce les liens et le sentiment d’appartenance à l’entreprise ; c’est aussi l’un des facteurs déterminants de la qualité de vie au travail. Selon l’enquête de l’IFOP, les salariés placent en 2e position de leurs préoccupations, la création d’un climat de confiance au sein de l’équipe. Le confinement a parfois généré un manque d’interactions sociales, donnant ainsi majoritairement l’envie aux salariés de se retrouver.

  • De la reconnaissance

La majorité des salariés interrogés attend de la reconnaissance de la part de la hiérarchie, de manière plus forte qu’avant la pandémie et pour cause : en télétravail, il n’était pas évident pour les directions de mesurer à distance l’implication des salariés, ce qui a probablement généré une certaine frustration. A l’instar du patron de Mars France qui délivre 3 critiques positives pour 1 critique négative, il est facile de réfléchir à de nouvelles pratiques de reconnaissance au quotidien.

Malgré les nouvelles exigences des salariés, il est à noter que 72% des interrogés s’estiment optimistes quant à l’avenir de leur entreprise et de son organisation. Ils ont le sentiment d’avoir frôlé le pire, tant au niveau sanitaire qu’au niveau économique et le déconfinement s’apparente à une libération. Néanmoins, il s’agit d’une donnée mouvante qui nécessitera de vives actions pour rester aussi élevée.

Crédits photo Danielle MacInnes – Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *