Bienveillance

Bienveillance en temps de confinement

Télétravail from the bathroom

Depuis sept semaines, les visioconférences ont remplacé les réunions entre collègues. De ce fait, la vie privée fait fréquemment irruption dans la vie professionnelle.

Un point de bon matin fait en robe de chambre, un enfant qui vient se blottir contre son parent pour participer à la conversation, un compagnon qui prévient que le repas est prêt : tous ces événements sont des effets collatéraux du télétravail.

Si au départ ça peut surprendre, ça nourrit aussi la bienveillance. Par ce télescopage entre contexte familiale et professionnel, on découvre une dimension supplémentaire chez des collègues que l’on connaît parfois depuis depuis de nombreuses années. Ces situations déclenchent le rire, et ça rend tout le monde plus humain !

dressing bureau

Un dressing comme bureau

Télétravail from the bathroom

Le télétravail, ça permet de continuer à accompagner nos clients, mais dans de bonnes conditions c’est mieux !

Certes, j’ai troqué mon grand bureau et mes collègues pour les robes de ma conjointe, les valises et la tente 2 secondes. Mais j’ai un espace dédié ! Ce dressing/cagibi est mon nouvel espace de travail.

Quand j’y rentre, je suis au boulot, et quand j’en sors, je décroche. Je pense qu’il est important de garder des pièces pour la vie personnelle, même si l’appartement est petit. Tant pour la productivité que pour l’équilibre perso/pro.

Voici une des règles que je m’impose dans cette expérience nouvelle du travail à distance.

À l’étroit, mais opérationnel !

Visio

Visio d’horreur !

Télétravail from the bathroom

Depuis le début du confinement, nous sommes nombreux à pratiquer la visioconférence. Cela permet de conserver le lien avec les équipes et d’échanger sur les projets – presque – comme si nous étions encore dans la même pièce.

Si la visioconférence est pratique, elle comporte aussi des risques, connus sous le nom de : « C’EST QUOI CE FOUTU FILTRE ? ». En fonction de la plateforme utilisée et de votre maîtrise de l’objet, vous risquez de faire comme cette cheffe d’entreprise qui a animé sa réunion avec un filtre patate ou ce prêtre qui a dirigé une messe avec un filtre « casque futuriste » sur la tête.

Un peu de sourires dans ce monde de brutes.

tenue confinement

Pas de visioconférence au planning ?

Télétravail from the bathroom

Aujourd’hui, et depuis 10 jours maintenant, je peux le dire : le pyjama a fait son entrée dans le monde de l’entreprise !

Le télétravail est l’occasion de tester toutes ces petites choses qu’on ne pourrait pas faire habituellement, c’est-à-dire rester en pyjama toute la matinée.

L’avantage c’est que je n’ai plus besoin de choisir une tenue pendant des heures chaque matin ! Alors évidemment, le pyjama licorne est valable uniquement si personne ne me contacte par Skype. Dans ce cas, je peux toujours prétendre que ma webcam est en panne.

Je peux aussi assumer mon envie de travailler dans des conditions « cosy », dans des circonstances par ailleurs difficiles. Si ça se trouve, mon interlocuteur travaille en pyjama Spiderman … qui sait ?

Et vous, quelle est votre tenue préférée pour le télétravail en confinement ?

reproduire un rythme scolaire

Garder le rythme scolaire !

Télétravail from the bathroom

Être en confinement à la maison avec les enfants, ce n’est pas très facile, mais en étant en plus en télétravail, là c’est un vrai challenge !

Pour éviter d’aller vers la facilité d’une surconsommation d’écran, j’essaie d’organiser des journées en instaurant un rythme quasi-scolaire en alternant des moments d’activités éducatives (cahier d’exercices), des moments de jeux libres (Légo, lecture, coloriage…) et des activités sportives (jeux de parcours, courses chronométrées, gammes type montées de genoux, pas chassés…).

Bon sur le papier c’est top, d’autant que les maîtresses de l’école nous envoient chaque semaine des exercices à imprimer, des idées de séances de gym & yoga, des conseils d’activités artistiques…

En réalité euh… il faut vraiment faire l’effort d’organiser un planning la veille, sinon ça tourne vite au vinaigre !

Et vous, comment faites-vous pour vous organiser ?

Internet en surchauffe

Internet en surchauffe !

Télétravail from the bathroom

C’est vraiment tentant durant cette crise covid-19 de se jeter sur un bon vieux long-métrage, un docu sur le rhinocéros au Botswana ou encore de mettre les enfants devant Le livre de la jungle. Le tout sur Netflix ou toute autre plateforme de streaming vidéo. Attention, ça chauffe vraiment beaucoup !

L’institut Nielsen vient de faire le constat d’une consommation accrue de 60% des contenus en streaming. Cela pose clairement question, alors que de nombreux salariés comptent sur Internet pour télétravailler. Le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Breton, a donc demandé (le 18 mars) aux plateformes de réduire la voilure pour éviter les embouteillages sur le réseau.

Le temps du confinement, terminée la HD pendant les heures les plus surchargées, bonjour la définition standard. Il est aussi demandé aux internautes d’utiliser Internet de manière responsable pour leurs loisirs. Et si c’était le retour en force du bon vieux 1000 bornes, du Uno ou d’une partie endiablée de Petits Chevaux ?

Le rituel du matin

Télétravail from the bathroom

On commence tous à le comprendre, on est en télétravail pour un petit moment. Le point le plus compliqué à gérer, c’est la solitude.

Alors pour préserver l’esprit d’équipe, on a spontanément instauré des rituels.

Tous les matins on se salue sur l’application de conversation Slack, avant de commencer à travailler. Un smiley, une blague, et on sait que même si on ne se voit pas, on est tous prêts à travailler.

On ne se fait pas la bise, mais c’est une nouvelle forme de convivialité !

Et vous, quelle solution avez-vous trouvé pour vous sentir entouré ?