gateaux

Scronch !

Le plat du jour

Une petite recette de biscuits, pour bien commencer le week-end ! C’est simple à faire pour les apprentis cuisiniers, mais aussi pour ceux à la recherche d’une activité à réaliser en famille.

Biscuits gourmands noisettes, amandes et figues :

  • 100 g d’amandes
  • 40 g de noisettes
  • 4 à 6 figues sèches
  • 40 g de farine
  • 1 œuf
  • 120 g de sucre
  • 1 noisette de beurre fondu

Préparation :

  1. Préchauffez le four à 180 °C.
  2. Passez les amandes et les noisettes ensemble dans un mixeur.
  3. Réhydratez les figues quelques minutes dans un bol d’eau et coupez-les en petits morceaux.
  4. Mélangez l’ensemble des ingrédients jusqu’à obtenir une pâte épaisse.
  5. Faites de petites boules de pâte, que vous disposez sur une plaque protégée d’une feuille de papier sulfurisé.
  6. Enfournez pendant 10 à 15 minutes.
  7. Laissez les biscuits refroidir, et c’est prêt à déguster !

soupe

Velouté de fanes de navets

Le plat du jour

Pour limiter mes déplacements, j’essaie de valoriser au maximum ce que j’achète. Cette fois, ce sont des navets qui m’ont inspiré.

Souvent les navets sont vendus sans les fanes, pourtant cette partie peut aussi se cuisiner. Au Conservatoire du goût à Floirac, les navets sont vendus avec leurs fanes. De quoi en faire un délicieux velouté.

Je vous donne ma recette pour 2 à 4 personnes.

Ingrédients :

  • fanes de navets
  • 1 pomme de terre
  • 1 oignon
  • quelques asperges (optionnel)
  • 1 litre d’eau
  • 1/2 litre de l’ait

Préparation :

Coupez l’ensemble des légumes en petits morceaux et laissez cuire 30 minutes dans l’eau et le lait mélangés. Passez ensuite le tout au mixeur !

C’est prêt, bon appétit !

Pain

La main à la pâte

Le plat du jour

Si votre marchand de farine ne s’est pas fait dévaliser par le gang des apprentis pâtissiers, et que votre boulanger habite dans le village d’à côté, pourquoi de ne pas laisser vos mains prendre le contrôle de votre créativité ! Et vous lancer dans l’élaboration de votre miche préférée.

J’ai essayé et voici la recette de mon « favorite english bread« . Pour la réussir, il vous faut très peu d’ingrédients : de la farine, de la levure, un peu d’huile d’olive et une pincée de sel.

Et malgré l’apparente simplicité de cette recette, j’ai eu beaucoup de plaisir à la réaliser. En ce moment, j’ai envie de me concentrer sur les choses importantes, essentielles. Faire du pain est un bon moyen d’y arriver !

yaourt maison

J’ai du pot

Le plat du jour

Marre de manger des desserts industriels trop sucrés pendant le confinement. Envie de retrouver le goût simple des bonnes choses.

J’ai décidé de tester les yaourts maison. Pas de yaourtière, mais plein d’imagination. Je me lance :

  • 1 litre de lait entier
  • 1 yaourt du commerce (de bonne qualité, entier et bio de préférence)
  • 2 cuillères à soupe de lait en poudre
  • 8 ramequins ou n’importe quel récipient équivalent

Faites bouillir le lait 1 minute dans une casserole puis patientez pour que sa température retombe à 50 degrés environ. Ajoutez votre yaourt du commerce et les deux cuillères de lait en poudre. Et puis… C’est tout !

Versez dans les ramequins ou des pots de yaourt en verre (que l’on trouve un peu partout pour 10 euros les 8). Mettez au bain-marie dans votre four à 50 degrés pendant 1 heure. Puis coupez le four, et sans l’ouvrir laissez reposer (four fermé) toute la nuit.

C’est incroyable, ça marche et c’est bon.

Salade estivale

Sous le soleil

Le plat du jour

Il fait beau, il fait chaud et il est dur de penser que je ne peux pas profiter de ce beau temps avec mes amis sous le parasol d’une terrasse.

Mais « haut les cœurs » et offrons-nous un peu de soleil en nous préparant de petites salades estivales ! Rapides et faciles à réaliser, elles donnent le sourire rien qu’à les regarder.

Pour cette recette il s’agit de : Roquette / carottes râpées / choux rouge / bacon grillé / œuf mollet, le tout sur un lit de boulgour aux herbes de Provence. Huile d’olive, vinaigre de cidre et gros sel et vous voilà prêt!

Bon appétit ! Avec la bonne playlist tirée de notre rubrique L’oreille vagabonde, il ne vous reste plus qu’à chiller sous le soleil avec votre assiette …

céréales

La main à la pâte

Le plat du jour

La crainte de la pénurie … crée la pénurie ! Vous l’avez peut-être expérimenté en début de confinement, certains consommateurs anxieux ont tendance à acheter beaucoup d’un coup, par peur d’une pénurie.

Cela a été le cas avec les pâtes : les étagères des magasins se sont vidées d’un coup, avant d’être réapprovisionnées. Si vous n’avez pas envie de courir de nouveau après un paquet de pâtes, c’est peut-être l’occasion de découvrir d’autres céréales que le blé.

Et elles sont nombreuses : le riz bien sûr, mais aussi le sarrasin, l’avoine ou le quinoa. Pour vraiment sortir des sentiers battus, vous pouvez tester les céréales originaires d’Afrique que sont le teff et le fonio.

Faites-nous part de vos recettes, et bon appétit !

réduire nos déchets

Le recyclage en cuisine

Le plat du jour

Pendant le confinement, je limite mes sorties au réapprovisionnement de mon frigo. Dans le même temps, j’essaie d’innover en cuisine. Les pâtes, c’est sympa, mais on s’en lasse.

Ces jours-ci, j’ai donc décidé de tirer le meilleur d’une botte de poireaux. Après avoir cuisiné la partie blanche de mes poireaux (une tarte poireaux-chèvre pour ceux que ça intéresse), je me suis demandé comment utiliser les verts.

Plutôt que de les jeter, j’ai fait quelques recherches sur internet. J’y ai découvert une multitude d’articles/blogs et conseils pour savoir ce qu’on pouvait faire avec nos déchets alimentaires.

Et le résultat, c’est une savoureuse soupe aux verts de poireaux ! Sympa les déchets, non ?

Ré-inventer notre quotidien alimentaire

Du producteur local au consommateur !

Le plat du jour

Et si vous vous tourniez vers les producteurs locaux ? En cette période de crise, de nombreuses activités économiques sont perturbées. Les producteurs et les artisans de l’agroalimentaire font évidemment partie des professions touchées, encore plus depuis la fermeture des marchés.

Si vous êtes, comme nous, attachés au bien manger et à une agriculture de proximité, vous avez envie de les soutenir. Comment ? En mangeant leurs produits de qualité !

La Région Nouvelle-Aquitaine lance une plateforme de mise en relation entre producteurs, artisans, commerces et consommateurs. On vous en dit plus dans 48 heures.

D’ici là, vous pouvez chercher sur internet les producteurs et artisans qui pratiquent la vente directe autour de chez vous. Si vous êtes sur Bordeaux Métropole, vous trouverez peut-être votre bonheur sur le plan du « manger local ».

En période de crise, il faut se recentrer sur les fondamentaux : le goût, le ventre, la joie des papilles ! Bon app !

quinoa butternut ricotta

Un peu plus de temps pour cuisiner

Le plat du jour

Alors que les rivières de Venise accueillent à nouveau les poissons et que les émissions de C02 sont en chute libre, il est temps pour moi de revoir mes habitudes !

Je profite du temps gagné dans les transports pour manger mieux : pas du vite réchauffé déjà emballé mais du fait maison, en choisissant des produits qui me font saliver.

Au menu aujourd’hui : quinoa à la butternut, ricotta et amandes torréfiées. Moi qui raffole de bonnes viandes, et suis un as du barbecue, je me suis RÉ-GA-LÉ !